Les 84 policiers français envoyés à Lille afin de surveiller la frontière franco-belge se sont déclarés malades et sont rentrés à Bordeaux. Quelle est la raison de cette « maladie »?

Le 4 décembre, les 84 membres de la compagnie républicaine de sécurité N°14 chargés de sécuriser la frontière franco-belge suite aux attentats du 13 novembre se sont mis en grève pour protester contre les conditions d’hébergement, rapportent les médias français.

Les policiers ont réclamé des chambres d’hôtel individuelles au lieu d’être logés dans un cantonnement de passage à Lambersart. Dès le lendemain, les policiers ont décidé de se faire porter pâle jusqu’au 10 décembre, date de la fin de la mission.

L’administration a été obligée de rapatrier en train les 84 policiers jusqu’à leur caserne à Bordeaux. 15 leurs collègues sur place se sont mis en maladie par solidarité.

 
Ouverture dans
Contenu sponsoriséDécouvrez ZIVELa VOD illimitée pensée pour toute la famille.Lire la suite
Lire la suite
 

by 

Les armes et les véhicules, abandonnés à la frontière seront récupérés par les chauffeurs « non-grévistes » de la CRS 14 qui ont été acheminés en train à Bordeaux depuis Lille faute de personnels disponibles sur place. Qui plus est, les conducteurs devront passer une nuit dans ce fameux cantonnement de Lambersart. Visiblement, ils l’ont accepté.

Il reste à remplacer les policiers « malades » pour éviter de laisser vacante une zone de la frontière de plusieurs dizaines de kilomètres.

Le président François Hollande a décrété l’état d’urgence et rétabli le contrôle aux frontières suite aux attaques du 13 novembre dernier à Paris qui avaient fait au moins 130 morts et 350 blessés.

Ce n’est pas la première fois que les policiers français protestent contre les conditions d’hébergement. En avril 2014, la compagnie CRS 6 de Saint-Laurent du Var, s’était déjà insurgée d’être logée dans un hôtel budget dans le nord du pays lors d’une mission temporaire. Ils avaient fini par être hébergés dans un hôtel quatre étoiles.

source: http://fr.sputniknews.com/france/20151209/1020162720/police-greve-frontiere-france-belgique.html#ixzz3ttmcVrnF