infos

infos

La gauche compassionnelle est profondément raciste

La gauche est profondément raciste. Hollande, à peine élu, avait été se prosterner devant un monument à la gloire de Jaurès, celui qui se servait de la colonisation pour éduquer les « races inférieures ». Cet acte hautement symbolique démontrait le sentiment de supériorité des socialistes.

La gauche, dans sa toute puissance à définir ce qui est bien et ce qui est mal, a tout fait pour démontrer que les immigrés étaient des gens « irresponsables » de leurs actes. Les cas les plus voyants sont dans les jugements « laxistes » envers la délinquance provenant de cette immigration. L’attaque du RER D avec ses relaxes et ses « avertissements solennels », les mineurs qui passent jusqu’à cent fois devant les juges sans la moindre condamnation ou encore le vocabulaire utilisé pour amoindrir les actes (jeunes, actes gratuits, incompris, rejetés de la société etc) sont des exemples de cette logique : pour la gauche, un immigré ne se rend pas compte de ce qu’il fait, il n’a pas conscience, il ne comprend pas. Bref, pour eux, ces personnes de par leur origine raciale ne sont pas assez intelligentes pour comprendre. Point de laxisme dans la justice, juste du racisme « bienveillant ».

Une des grandes prêtresses de l’antiracisme est Rockaya Diallo. Elle est devenue célèbre en passant à la TV et à la radio  où elle anime quotidiennement des émissions. Celle-ci se plaint du racisme français : les gens sont trop gentils et trop attentifs envers elle au regard de son origine africaine. Quelle honte n’est-ce pas. Et elle reconnait elle-même n’avoir jamais été insultée mais le racisme en France doit être combattu de toutes ses forces.

La gauche le prouve encore en reprochant la non mixité sociale dans les cités, une des sources (selon eux) du pourrissement de ces lieux de vies. Quel racisme ouvert et assumé ! Pourquoi trouve t’on en Afrique des classes de 50 élèves sans problèmes de comportement alors que dans les ZEP, c’est le feu avec 25 élèves ? Si les africains savent se tenir dans leur pays, sans avoir de mixité sociale, cela veut dire que les problèmes en France ne sont pas ethniques mais un phénomène que les politiciens ont créé ! La repentance, le rejet de notre culture, les accusations incessantes d’un « racisme propre aux blancs » sont des outils mis en place par la gauche profondément raciste pour envenimer les relations entre les français de souche et les immigrés.

Dans mon travail d’éducateur, combien de fois ai-je rencontré des gens des cités bosseurs, fiers de l’éducation qu’ils pouvaient enfin donner à leurs enfants et à la fois en colère contre la France de ne parler que de « ceux qui foutent la merde et ne veulent pas respecter le pays ».

La gauche a promu la discrimination positive, comme si les immigrés étaient incapables de réussir. En faisant cela, elle démontre une nouvelle fois son racisme en cherchant des moyens pour combler le manque supposé d’intelligence des africains. Peillon, en voulant arracher les enfants (en priorité dans les cités) aux déterminismes familiaux, prouve que pour les socialistes, l’éducation africaine est néfaste.

Comble de l’ironie, c’est au nom des droits de l’homme que la gauche impose son racisme d’état et c’est au nom de la république que cette dernière fait taire les opposants. Car Riposte Laïque, Résistance Républicaine et de nombreux autres mouvements luttent contre ce racisme ouvert : ils demandent à ce que la loi soit appliquée pour tous de la même façon, que les racailles soient traitées comme tous les citoyens et non des sous êtres irresponsables, que l’islam applique la laïcité comme les autres religions. Car ce que nous faisons est l’opposé du racisme : traitement égal pour tous.

Le vrai racisme, c’est de croire qu’une personne, en raison de sa race, ne peut pas réussir, ne peut pas apprendre, ne peut pas respecter son lieu de vie à moins d’avoir un blanc comme voisin, est violente ou voleuse et donc est excusée.

Le fait que RL ou RR se retrouve devant les tribunaux, trainés par le MRAP et la LICRA, pour incitation à la haine raciale alors que ces mouvements sont exigeants car non racistes…..

Bref, à quand la condamnation de cette gauche raciste et méprisante envers les immigrés ?

Stéphane Bornat



16/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres